ARECHES BEAUFORT , le 09/03/2016

Pierra Menta JOUR 1 : une sérieuse mise en jambe

Résultats :

HOMME
Etape 1
1- M. Jacquemoud (FR) / K. Jornet (ES) - 2h35min34s
2- W. Bon Mardion (FR) / X. Gachet (FR) - 2h39min12s
3- M.Boscacci (IT) / R. Antonioli (IT) - 2h40min41s

Classement général provisoire
1- M. Jacquemoud (FR) / K. Jornet (ES) - 2h35min34s
2- W. Bon Mardion (FR) / X. Gachet (FR) - 2h39min12s
3- M.Boscacci (IT) / R. Antonioli (IT) - 2h40min41s

Intégralité des résultats sur : http://www.pierramenta.com

FEMME
Etape 1
1- A. Mollaret (FR) / L. Roux (FR) - 3h18min14s
2- M. Miro (ES) / C. Galicia (ES) - 3h30min25s
3- K. Tomatis (IT) / M. Valmassoi (IT) - 3h35min31s

Classement général provisoire Femme – Pierra Menta 2013
1- A. Mollaret (FR) / L. Roux (FR) - 3h18min14s
2- M. Miro (ES) / C. Galicia (ES) - 3h30min25s
3- K. Tomatis (IT) / M. Valmassoi (IT) - 3h35min31s

Intégralité des résultats sur : http://www.pierramenta.com


Arêches-Beaufort, Savoie, France, mercredi 9 mars 2016
La 31e Pierra Menta a commencé en fanfare : grand froid, gros dénivelé, mais soleil éclatant et poudreuse de cinéma : mieux aurait été indécent ! Tout était réuni pour que les coureurs aient les jambes qui piquent…tout en se régalant ! Au total, un dénivelé de positif de 2584 mètres que les vainqueurs franco-espagnols Mathéo Jacquemoud et Kilian Jornet ont parcouru en 2h 35mn 34s. Les seconds, à près de 4 minutes, sont les Arêchois William Bon Mardion et Xavier Gachet, suivis par les Italiens Michele Boscacci et Robert Antonioli. A noter l’abandon « coup de tonnerre » d’un des duos favoris formé par les Italiens Matteo Eydallin et Damiano Lenzi. Chez les femmes, les Françaises Laetitia Roux et Axelle Mollaret ont survolé la course et devancent les Espagnoles Mireia Miro et Claudia Galicia de plus de 12 minutes !



Une première journée bénie des dieux de la météo !
Cette 31e édition a commencé très fort à 8h ce matin, sous un soleil magnifique mais glacial : -11°C à Arêches Beaufort, et -20°C ressentis à 2000 mètres…Grâce aux abondantes chûtes des derniers jours, les conditions de neige étaient excellentes. Pour les 208 équipes (dont 19 duos féminins et 13 nationalités différentes), cette première journée affichait un parcours ambitieux, avec 2584 mètres de dénivelé positif et l’ascension de deux beaux sommets : la Légerette du Mirantin (2353m) dotée d’un passage à pied très aérien, puis Roche Plane (2166m).

Trio de tête chez les hommes : 3 Français, 2 Italiens, 1 Espagnol…
La matinée a commencé par un coup de tonnerre avec l’annonce de l’abandon du formidable duo italien formé par Matteo Eydallin et Damiano Lenzi, suite à la bronchite contractée par ce dernier. Ce qui remet fortement en cause leurs résultats, tant sur la Coupe du Monde que sur la Grande Course, dont ils étaient les leaders actuels. Leur déception est immense, et toute la Pierra Menta pense à eux et souhaite un prompt rétablissement à Damiano.
La bataille a été rude entre les « enfants du pays » William Bon Mardion et Xavier Gachet, et le duo Jornet/Jacquemoud : ces derniers, particulièrement en jambes, ont imposé un rythme très rapide et prennent une forte option sur la victoire finale en remportant l’étape en 2h35mn et 34s, devançant les Arêchois de près de 4 minutes. Les Italiens Michele Boscacci et Robert Antonioli prennent la 3e place. A noter la très belle performance des Français Didier Blanc (vainqueur de la Pierra Menta en 2011 avec …Kilian Jornet !) et Alexis Sévennec, à seulement une minute des Italiens.
Mathéo Jacquemoud : « Quel plaisir, cette première journée, alors que l’année dernière, j’en avais vraiment bavé ! ».
William Bon Mardion : « Nous étions au coude à coude jusqu’à la 4e montée, puis Kilian et Mathéo se sont échappés, mais demain est un autre jour : je serai plus rapide sur la neige tassée ».



L’irrésistible ascension de Laetitia Roux et Axelle Mollaret !
Et dire qu’elles reviennent toutes deux de blessures ! Comme à son habitude, Laetitia est partie très vite de façon à creuser l’écart d’entrée de jeu, et sa coéquipière lui a emboité le pas sans problème… Résultat de la course : le duo (34e au scratch) devance de 12 minutes les Espagnoles Mireia Miro et Claudia Galicia, une avance plus que confortable pour la plus haute marche du podium ! A noter que depuis 2003, avec la victoire de Valérie Ducognon et Delphine Oggeri, aucun duo féminin français n’a emporté la Pierra Menta ! Affaire à suivre…Les Italiennes Katia Tomatis et Martina Valmassoi prennent la 3e place.

Laetitia Roux : « Bien que ce soit ma 9e participation à la Pierra Menta, je ressens toujours cette excitation si particulière de la première étape, où l’on se cale avec son coéquipier. Quelle belle course ! Comme nous étions rapidement en tête, nous avons vraiment pu profiter et nous faire plaisir avec ces conditions exceptionnelles ! ».


L’étape du jour
Départ : 8h
Altitude la plus basse : 1 170m
Altitude la plus haute : 2 353m
Dénivelé positif : + 2 584m
2h35min34s pour la première équipe masculine
3h18min14s pour la première équipe féminine
189 équipes au départ chez les hommes
19 équipes au départ chez les femmes


 

Marie Lourdel marie@ampr.fr
Tél: +33 (0)4 76 120 133 / Fax:+33 (0)4 76 26 58 52