Arêches-Beaufort, le 23/03/2013

Une foule de bonheur !

Arêches-Beaufort, Savoie, France – Samedi 23 mars 2013. Les dernières évolutions des conditions météorologiques (vent et redoux après de fortes chutes de neige) ont conduit les organisateurs à tracer un parcours de repli autour du col de la Forclaz, où près de 2 000 spectateurs se sont rendus dans une ambiance très festive. Car la journée du samedi est toujours une étape mythique, où grâce au public, un doux vent de folie souffle sur la montagne… Les vainqueurs sont une fois encore les Français William Bon Mardion et Mathéo Jacquemoud chez les hommes, et le duo franco-espagnol Laëtitia Roux / Mireia Miro chez les femmes. Le podium final ne devrait pas leur échapper !

Tous au col de la Forclaz
Parties à 7h ce matin, 186 équipes ont commencé par deux montées difficiles : celle des Têtes de Cuvy (près de 800 m de dénivelé), puis la redoutable montée au col de la Forclaz, une pente très raide qui nécessite de nombreuses conversions et dure près d’une heure ! La Forclaz était l’épicentre de cette 3e étape : près de 2 000 spectateurs, qui avaient pris un télésiège à Arêches-Beaufort ouvert dès 5 heures du matin puis gravi 600m de dénivelé, y encourageaient les coureurs pour leurs trois passages. L’ambiance y était incroyable et a permis aux coureurs de trouver un second souffle grâce aux encouragements variés de la foule en délire (chants, accordéon, clarines…). Ils en avaient bien besoin pour l’ascension de l’Antécime du Grand Mont, avec un beau passage à pied sur l’arête sommitale. Et enfin pour terminer, la longue « descente du ruisseau », pentue et étroite. La foule également massée à l’arrivée a fait une ovation aux coureurs.



Une étape très disputée
Pas de changement dans le classement hommes, pour l’étape comme au général : les Français William Bon Mardion et Mathéo Jacquemoud sont arrivés en tête avec seulement 42 secondes d’avance sur les Italiens Matteo Eydallin et Damiano Lenzi. La bataille a été rude entre ces deux équipes, au coude à coude jusqu’à la dernière montée. Alors en tête avec son co-équipier, Damiano Lenzi rencontre un problème de matériel et se fait doubler par le duo français. La victoire d’étape leur échappe… Les deux Italiens en tête lors du premier passage au col de la Forclaz, auront toutefois remporté le Challenge Stéphane Brosse, qui rend hommage à cet immense champion de ski-alpinisme décédé en juin dernier. Lorenzo Holzknecht et Manfred Reichegger (Italie) complètent le podium d’étape.
Matteo Eydallin : « Nous voulions vraiment gagner cette étape et nous étions bien partis pour, mais mon coéquipier a cassé son ski dans la dernière montée… »
William Bon Mardion : « J’étais moins en forme aujourd’hui. C’était dur mais on la voulait, cette victoire. Nous nous sommes accrochés jusqu’au bout ! »
Mathéo Jacquemoud : « L’étape du samedi est toujours aussi fantastique : grâce à la foule, j’avais moins mal aux jambes ! »

Résultats Homme
Etape 3
1- M. Jacquemoud (FR) / W. Bon Mardion (FR) – 2h48min52s
2- M. Eydallin (IT) / D. Lenzi (IT) – 2h49min34s
3- M. Reichegger (IT) / L. Holzknecht (IT) – 2h50min46s

Classement général provisoire
1- M. Jacquemoud (FR) / W. Bon Mardion (FR) – 8h11min07s
2- M. Eydallin (IT) / D. Lenzi (IT) – 8h18min54s
3- M. Reichegger (IT) / L. Holzknecht (IT) – 8h22min36s



Et de 3 !
Chez les femmes, le duo franco-espagnol Laëtitia Roux / Mireia Miro caracole toujours en tête, avec un temps de 3h35mn35s et une avance de 10 minutes sur les deuxièmes, Axelle Mollaret (France) et Elena Nicolini (Italie). Secondes hier, les Suissesses Maud Mathis et Emilie Gex-Fabry sont troisièmes aujourd’hui et au classement général.
Laëtitia Roux : « C’est pour la Pierra Menta, et particulièrement pour l’étape du samedi et son ambiance unique au monde, que nous nous entraînons dur toute l’année ! C’est très enthousiasmant de courir avec des pros, mais aussi avec des amateurs qui viennent pour se faire plaisir, même dans la souffrance. »
Maud Mathis : « Emilie et moi courons la Pierra Menta pour la première fois. Le passage dans la foule au col de la Forclaz est une expérience indescriptible, larmes aux yeux et frissons garantis ! On reviendra ! »


Femme
Etape 3
1- L. Roux (FR) / M. Miro (ESP) – 3h35min35s
2- A. Mollaret (FR) / E. Nicolini (IT) – 3h45min55s
3- M. Mathys (SUI) / E. Gex-Fabry (SUI) – 3h54min33s

Classement général provisoire Femme – Pierra Menta 2013
1- L. Roux (FR) / M. Miro (ESP) – 10h23min07s
2- A. Mollaret (FR) / E. Nicolini (IT) – 11h04min42s
3- M. Mathys (SUI) / E. Gex-Fabry (SUI) – 11h14min16s



La relève du ski-alpinisme à la Pierra Menta Jeunes
200 coureurs âgés de 16 à 20 ans se sont élancés par équipe de 2 à 8h30 pour la 18e édition de la Pierra Menta Jeunes, sur un parcours spécifique moins long que celui des seniors. Les Italiens se sont particulièrement illustrés en prenant la première place chez les Juniors et les Cadets. Chez les filles, la France est à l’honneur avec la victoire en Cadets et la 2ème place en Juniors de l’Arêchoise Sophie Mollard avec Laura Balet Caixach.

Intégralité des résultats sur : http://www.alternativemedia.fr/info.php?type=ddp&id_client=69



L’étape du jour de la Pierra Menta
Départ : 7h
Altitude la plus basse : 1 173m
Altitude la plus haute : 2 651m
2 625m de dénivelé positif
Les principaux sommets : Têtes de Cuvy, col de la Forclaz, Antécime du Grand Mont
2h48min52s pour la première équipe masculine
3h35min35s pour la première équipe féminine
168 équipes au départ chez les hommes, 4 abandons
18 équipes au départ chez les femmes


 

Marie Lourdel marie@ampr.fr
Tél: +33 (0)4 76 120 133 / Fax:+33 (0)4 76 26 58 52