Arêches-Beaufort, le 13/03/2012

Pierra Menta 2012 : Les forces en présence

Du 15 au 18 mars 2012, le village d’Arêches-Beaufort (Savoie) accueillera la 27e édition de la célèbre course de ski-alpinisme : la Pierra Menta. Cette année encore, plus de 200 cordées seront au départ. Pendant 4 jours, elles vont enchaîner 4 étapes longues, difficiles, tactiques, nerveuses, alpines ou aériennes. L’élite mondiale du ski-alpinisme sera présente, prête à s’affronter sur cette course mythique.

Une belle lutte annoncée chez les hommes
La lutte pour le podium homme sera très serrée cette année avec une dizaine de cordées homogènes et talentueuses. Du côté des Français, l’Arêchois William Bon Mardion fera équipe avec l’Italien Pietro Lanfranchi et Yannick Buffet avec le Suisse Yannick Ecoeur. De leur côté, les Italiens ont constitué deux offensives équipes : Lorenzo Holzknecht/ Manfred Reichegger, très en forme cette saison, et Eydallin Matteo/Denis Trento, vainqueur en 2009 et 3e en 2011. Le duo suisse Florent Troillet/Martin Anthamatten est également solide et animé par de fortes ambitions. Triple vainqueur de la Pierra Menta 2008, 2010, 2011, l’Espagnol Kilian Jornet Burgada fera équipe avec son compatriote Marc Pinsach Rubinola.
De nombreux jeunes athlètes, issus de la catégorie Espoir, prendront le départ de la Pierra Menta pour la première fois de leur carrière. Les Français Xavier Gachet/Mathéo Jacquemoud, Cyrille Gardet/Sébastien Vernaz Piémont et Alexandre Duc-Goninaz/Pierre-François Gachet, les Suisses Alan Tissières/Marcel Marti et les Italiens Michele Boscacci/Robert Anonioli viendront talonner leurs aînés !


Un nouveau duo chez les femmes
Cette année, la Française Laëtitia Roux (26 ans), deux fois vainqueur de la Pierra Menta, double championne d’Europe 2012 et actuelle leader de La Grande Course, fera équipe avec la Suissesse Séverine Pont-Combe (32 ans), qui a notamment remporté récemment 5 médailles aux championnats d’Europe. Ces deux grandes athlètes n’ont jamais couru ensemble mais sont unies par une motivation, un investissement et un objectif communs : la victoire. Avant de monter sur le podium, elles devront affronter l’élite mondiale du ski-alpinisme et particulièrement les Italiennes Francesca Martinelli/Roberta Pedranzini, 4 fois vainqueurs de la Pierra Menta. Laëtitia Roux : « La 1re place va être très dure à prendre car les Italiennes sont très en forme et connaissent parfaitement la Pierra Menta. Elles forment un duo très soudé qui s’accorde parfaitement. Mais nous ne lâcherons rien et donnerons le meilleur de nous même pour les tenir et si possible les dépasser. »
Encore convalescente, l’Espagnole Mireia Miro, vainqueur 2011 avec Laëtitia Roux, ne participera pas cette année à la Pierra Menta : « C’est dur de faire l’impasse sur cette course mythique, mais la Pierra Menta, c’est 4 jours de course soutenue où l’on fournit un effort physique et mental considérable. On ne peut ni tricher, ni faire semblant. »


Une course cosmopolite
Cette année encore les concurrents viennent du monde entier : Etats-Unis, Russie, Corée, Angleterre, Andorre, Belgique, Slovaquie, Pologne, Grèce, Bulgarie, Suède... Au total, une quinzaine de nations seront présentes. La plupart des coureurs sont amateurs et anonymes mais ils vont vivre la course de façon identique à celle des champions. Comme eux, ils enchaîneront 4 jours de course et 10 000 mètres de dénivelé, pour livrer une performance hors-normes, dans un véritable esprit de cordée.


 

Marie Lourdel marie@ampr.fr
Tél: +33 (0)4 76 120 133 / Fax:+33 (0)4 76 26 58 52