le 14/03/2017

L'équipe cycliste Polartec U23 participera au Tour de Normandie pour sa première course à l’étranger de la saison 2017

Après trois semaines de compétitions pour la Coupe d'Espagne, l’équipe cycliste Polartec U23 sera présente en France dès dimanche 19 mars pour sa première course de la saison 2017 à l'étranger en participant cette année au Tour de Normandie, plutôt qu’au Tour de Bretagne pour des raisons de calendrier.

Pour Rafa Díaz Justo, directeur du team Polartec U23 « Le Tour de Normandie est une course un peu plus abordable pour nous que le Tour de Bretagne car les distances des étapes sont plus adaptées à notre catégorie et la course est limitée aux cyclistes âgés de 25 ans. Certaines des équipes qui courent sur le Tour de Bretagne participent aussi au Tour de France ».

Le Tour Normandie sera une expérience très riche pour les coureurs du Team Polartec U23. "Sur cette course, ils pourront apprendre plus sur les conditions de course si particulières que l’on trouve en Europe du Nord, au pays des rouleurs et des sprinters, du vent et de la pluie. L’expérience en conditions réelles de courses dans le nord de la France est essentielle pour un coureur cycliste et il doit les connaître le mieux possible, car c’est presque toujours l’un des éléments essentiels lors de courses comme le Tour de France. Plus tôt ils savent comment courir ici, meilleur c’est pour leur avenir de coureur cycliste ».

Cette saison, le directeur de l’équipe cycliste Polartec considère que : « la Fondation Alberto Contador dispose d'une équipe qui peut très bien s'adapter à ce type de routes, notamment avec quatre coureurs qui sont des spécialistes du vent, Juan Camacho, Diego Pablo Séville, Harrison Jones et Daniel Viegas. Ils sont épaulés par deux grimpeurs, Fran Pérez et Daniele Cantoni, qui peuvent briller dans les montées et les arrivées plus dures. Pour nous, ce sera aussi intéressant de s’entrainer encore plus à ce type de profils ».

Tous les coureurs disponibles de l’équipe Polartec U23 sont mobilisés sur les compétitions en France et en Espagne. « C'est dommage que ce dimanche Iker Eskibel soit tombé à El Guerrita, parce qu'il était l'un des plus coureurs les plus en forme en ce début de saison », explique Díaz Justo. « Il n’a pas eu de chance, il a une fracture du radius gauche, j'espère qu'il va récupérer très vite. Claudio Clavijo se remet d’une tendinite, et participera ensuite aux courses que nous avons programmées, comme la Zamora, qu’il a remporté l'an dernier à Seville ; Le Trophée Iberdrola (dimanche) et Ontur, le mardi de la semaine prochaine ».

Ce programme se terminera en même temps que la septième et dernière étape du Tour de Normandie, ainsi que la quatrième course de la Coupe d'Espagne, le Momparler Memorial. « Nous avons commencé l'année sans doute plus prudemment que la saison dernière, avec l’objectif de ne pas terminer trop fatigué d’ici la fin de la saison. Nos coureurs progressent chaque semaine et nous pouvons constater cette progression par le travail accompli. Les deux semaines qui s’annoncent vont être très intenses, et nous avons hâte d’y être », conclut Rafa Diaz Justo.


 

Alexandre Bérard alex@alternativemedia.fr
Tél: +33 (0)4 76 120 133 / Fax:+33 (0)4 76 26 58 52